Bien choisir son robot de piscine !

L’entretien d’une piscine est indispensable pour le bien-être de ses utilisateurs et pour la qualité de son eau. Effectuer ce nettoyage manuellement constitue toutefois une tâche contraignante. Le marché propose de nombreux robots de piscine adaptés aux budgets et configurations des bassins. Voici nos conseils pour choisir le robot de piscine qui vous convient…

Différents robots de piscine

Il en existe trois catégories : le robot électrique, hydraulique et solaire.

Autonome, le robot électrique fonctionne via l’énergie d’une batterie ou d’une prise électrique. Quelques modèles bénéficient d’un chargeur installable dans la piscine permettant leur rechargement au cours du nettoyage. Les plus luxueux possèdent 3 moteurs optimisant la vitesse et la précision du travail. Le robot électrique présente toutefois deux inconvénients par rapport au robot hydraulique : il nécessite un entretien plus exigeant et coûte nettement plus cher !

Également autonome mais moins coûteux, le robot hydraulique fonctionne grâce à la force produite par la filtration. Robuste, cet équipement est décliné sous la forme d’un modèle plus performant dit « à pression ». Celui-ci exige le raccordement d’un surpresseur sur la prise balai du bassin…

Plus récent, le robot solaire peut recharger ses batteries grâce au soleil. Nettoyeur des impuretés en suspension, cet équipement écologique requiert néanmoins de fonctionner continuellement et présente peu d’intérêt comparé aux deux catégories précitées…

Deux types de nettoyage

Le nettoyage d’une piscine par un robot peut être réalisé : soit par aspiration des impuretés, soit par brossage du revêtement à l’aide de brosses rotatives. Ce dernier étant bien plus précis et efficace !

Le choix de la brosse et du filtre

Les brosses en mousse, au nettoyage plus doux, conviennent aux piscines pourvues d’un revêtement liner. Les brosses en caoutchouc, avec leurs picots flexibles, conviennent davantage aux revêtements râpeux ou carrelés.

Optez pour un robot pourvu d’un filtre pour particules fines. Son entretien doit être simplifié afin de faire face aux encrassages automnaux et hivernaux. Le réservoir doit présenter une capacité permettant de stocker les impuretés aspirées en une séquence de nettoyage.

Pour séparer les particules fines des gros déchets, certains modèles sont équipés de plusieurs sacs.

Électrique ou hydraulique ?

Si vous cherchez un équipement fiable et financièrement abordable, optez pour un robot hydraulique. Son installation est aisée et son poids peu conséquent.

En ce qui concerne les robots électriques, plus coûteux, les modèles à deux moteurs présentent une plus grande robustesse. Toutefois, un moteur unique suffit pour une piscine hors-sol. Certains robots lourds disposent d’un chariot. Pour un modèle doté d’un câble d’alimentation, il est préférable que celui-ci soit équipé d’un système anti-nœuds. Les modèles alimentés par batterie, quant à eux, permettent les baignades durant le nettoyage.

Quelques autres critères à retenir…

Parmi d’autres critères importants, on retiendra : le temps de nettoyage, la taille du tuyau, le poids, le débit de la pompe, le type de revêtement traitable par la machine, la surface maximale nettoyable, la qualité de filtration, l’autonomie de mouvements, la capacité à grimper sur les parois et les chenilles ou roues antidérapantes.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *